Rapport annuel 2020
Rapport annuel 2020

Ancienne coiffeuse, en 2019 je décide de m’orienter dans un autre domaine qui pourra m’ouvrir plus de portes dans le futur. Le métier d’employée de commerce permet d’avoir plus de débouchés grâce à ses larges tâches et me donne envie d’approfondir mes connaissances à son sujet. L’AVOP étant une association patronale qui représente plusieurs institutions dans le domaine du social, elle m’a marquée grâce à ses fonctions et ce qu’elle apporte aux institutions.

Mon arrivée a été très motivante. J’ai été très bien accueillie et contente du feeling entre les collaborateurs. Effectivement, l’ambiance est sympathique tout en gardant le côté indépendant de chacun. Avec le temps, certains changements au sein de l’association m’ont permis de mieux la connaître. Je peux gérer plus de tâches et entreprendre des nouvelles méthodes d’apprentissage. En effet, la collaboration entre collègues est enrichissante et fonctionne très bien. J’ai appris à travailler de manière efficace, rapide et organisée. Le début des cours se passe tout aussi bien et m’intéresse autant que le travail.

Avec le temps, la gestion des tâches devient plus simple et je suis toujours curieuse d’apprendre de nouvelles choses. Pouvoir gérer l’interface du site internet, prendre connaissance des courriers/courriels et y répondre, gérer les stocks, les commandes, les archives, le classement, la facturation, le téléphone et organiser certains évènements me donnent envie d’en apprendre davantage. De plus, pouvoir rendre service est très satisfaisant et je suis ravie de faire connaissance avec les différents interlocuteurs des institutions au fil du temps.

Pour conclure, je remarque que mon évolution au sein de l’AVOP est positive et constructive. Le fait d’avoir eu une expérience passée et une certaine maturité m’aident à avancer et comprendre certaines choses qui m’auraient paru compliquées en sortant de l’école. Je me réjouis d’acquérir une plus grande indépendance dans ce métier qui contient de multiples facettes et de pouvoir ensuite m’orienter vers le domaine qui me plaira le plus.

Samantha Bastidas, Apprentie employée de commerce